Principe d’un programme en nue propriété

programme en nue propriété

Publié le : 30 avril 20215 mins de lecture

Avec la hausse constante des demandes dans l’immobilier, de nombreux investisseurs se concentrent dans ce domaine pour bénéficier des avantages considérables et à long terme. Alors que vous souhaitez tirer profit des meilleures opportunités sur le marché, investir une somme importante n’est pas regrettable. Pensez à privilégier la nue-propriété.

Qu’est-ce que la nue-propriété ? 

Le programme en nue-propriété désigne un type d’investissement innovant dans le secteur immobilier. Elle consiste à acquérir un bien immobilier qui sera momentanément occupé par un tiers. Au début de l’investissement, le patrimoine sera acquis à un prix raisonnable, voire à moins de 50% de sa valeur réelle. Après 10 à 20 ans, l’investisseur devient automatiquement le propriétaire officiel du bien immobilier. 

Plus précisément, tout au long du contrat de commercialisation, l’usufruitier bénéficie du droit de l’usage de la maison en fonction de ses besoins. Ce qui signifie qu’il percevra les loyers mensuels ainsi que les autres avantages. En contrepartie, il s’engage à prendre en charge les travaux d’entretien et de réparation. 

Visitez la plateforme web www.nue-propriete.org pour découvrir une sélection des logements en cours de commercialisation en France. En seulement quelques clics, vous profiterez d’une guide gratuite pour repérer les biens immobiliers à petit prix adaptés à votre budget. Écrivez un mail ou passez un coup de fil pour bénéficier de l’accompagnement d’un expert en la matière. 

Le fonctionnement de la nue-propriété

Le programme en nue-propriété concerne principalement les particuliers et professionnels qui souhaitent effectuer un placement à long terme. Dans un premier temps, soit pendant une dizaine d’années, vous n’aurez aucun droit sur votre nue-propriété. Pendant cette durée, vous pouvez déjà programmer un projet important sur ce bien immobilier. N’hésitez pas à visiter la maison pour avoir une idée sur les changements récents. Si la propriété est située en pleine ville, à proximité des grandes écoles et des lieux de commerce, vous pouvez penser à départager chaque étage en quelques studios.

Afin de démarrer son investissement dans la nue-propriété, il est conseillé de trouver des biens immobiliers à prix décoté. Pour ce faire, menez des recherches personnalisées sur internet. Autrement, faites appel à des spécialistes dans ce type de programme immobilier pour vous présenter les meilleures offres. Même si vous repérez des offres à petit prix, il est important de vérifier l’état du logement. En cas de travaux de rénovation importante, l’investisseur devrait participer. L’usufruitier vous contactera pour étudier un accord dans le cas où la maison risque de s’écrouler ou qu’une bonne partie n’est plus habitable.

Les avantages de la nue-propriété 

Si vous avez actuellement un capital, le conserver auprès des institutions bancaires s’avère certainement prometteur. Par contre, vous aurez à acquitter divers frais liés à la tenue de compte. Comme la valeur d’un bien immobilier ne cesse d’augmenter au fil des années, intégrer un programme en nue-propriété est une option idéale. Vous reprendrez votre maison ou lieu commercial à une valeur inestimable après quelques années.

Au terme de la période de démembrement, vous ne risquez pas de payer des frais supplémentaires même si l’usufruitier a réalisé des travaux communs. Il s’agit notamment de la peinture et des petites rénovations courantes. En cas de besoin urgent de votre fonds, vous détenez le droit de vendre la propriété. Pour cette option, vous avez intérêt à négocier avec l’usufruitier.

Mieux encore, aucun impôt sur le revenu et la fortune immobilière ni taxe foncière ne seront à acquitter. Quant à l’usufruitier, il a pour obligation de déclarer le bien occupé temporairement en tant que patrimoine imposable. Avant de confier la propriété à un tiers, il est important de régulariser les paperasses. N’hésitez pas à contracter un notaire pour faciliter les démarches obligatoires.

Plan du site